Le bruit de la gamelle, la fureur de la connerie !

MélenchonTout ça pour ça …

Voilà des semaines que nos merdiques médias soufflent dans le cul de cette baudruche maçonnique pour en faire l' autobus du péesse: 15, 18 %, et pourquoi pas 20 ou 25, ou bien présent au second tour ?

Voilà des semaines que l' on subit les éructations de cette bouche d' égout, dans lesquelles ces mêmes médias voient un formidable tribun là où ne se trouve qu' un pitre ridicule, stipendié par Hollande pour ramasser des voix à l' extrême-gauche. Il le fit d' ailleurs très bien, sans honte ni vergogne, offrant son fessier révolutionnaire dès le soir du premier tour, avant même les résultats définitifs.

S' il n' y avait que ça …

Mais cet insupportable bateleur a cru bon, à Marseille, de souffler sur les braises d' un multiculturalisme dont lui-même est à l' abri. "Notre chance c'est le métissage", est-il venu vomir, sur la plage du Prado et sous les youyous, avant de saluer "Arabes et Berbères par qui sont venus en Europe la science, les mathématiques ou la médecine au temps où l'obscurantisme jetait à terre l'esprit humain".

Mr Mélenchon est cultivé, et pour proférer de telles âneries, il faut être vraiment un salopard malhonnête. En France, au temps où l'obscurantisme jetait à terre l'esprit humain, on construisait les cathédrales !

Ces déclarations ne sont pas sans écho, dans une ville laissée à l' abandon par son maire. J'ai, dans mon cercle de connaissances, l' exemple de deux agressions récentes, ultra-violentes, dont une a conduit à une mutilation définitive du visage au couteau, perpétrées par des représentants de cette chance qui s' abat sur Marseille comme la vérole sur le bas-clergé breton. Ces agressions ont été menées au cri de " sales français, on est chez nous, on va vous crever ". Mais les hurlements des victimes ne sont sûrement pas venus aux oreilles de notre tribun, déjà reparti vers son hâvre parisien.

Je ne dis pas que Mélenchon est responsable de ces agressions, je dis qu' il participe, par un électoralisme de caniveau, à surexciter une population qui n' en a pas vraiment besoin.

L' autre population, l' autochtone, ne s' y trompe pas.

Mélenchon n' a pas connu le succés escompté, et en mercenaire du joufflu s' est fait bourrer le rectum par la Marine nationale.

lenonce

PS de Géronte : Et pourtant il n'avait pas hésité à mettre le paquet pour faire un score…

Media_xll_4739766