J.V. Placé: spécialiste financier mais pas homme de chiffres

placé gagnantLe grassouillet, prétentieux, et néanmoins sénateur d’ EELV, s’ est justifié ainsi après que le canard enchainé ait révélé qu’ il devait 18.000 euros de pv pour une centaine d’ infractions routières, collectées bien évidemment, non pas avec son véhicule, mais avec celui de la région Ile-de-France.

Ce pitre, joliment dénommé dans le milieu politique « le connard laqué », par ses ennemis, mais sûrement aussi par quelques-uns de ses amis, a proclamé la main sur le cœur, qu’ il n’ était pas très bon avec les papiers, et qu’ il n’ était pas un homme de chiffres. Source le Monde

Les papiers, je veux bien, à voir sa tronche …. (petite blague un tantinet raciste dont je ne suis pas fier), mais les chiffres, là c’ est du parfait foutage de gueule ! Le JVP a fait des études d’économie industrielle et de droit bancaire et a commencé sa carrière professionnelle comme auditeur financier. Élu sénateur en 2011, il est membre de la commission des Finances et désigné comme rapporteur spécial du budget de la sécurité. Il est par ailleurs l’orateur de son groupe pour les dossiers budgétaires, financiers et fiscaux, MAIS IL NE CONNAIT RIEN AUX CHIFFRES Merci Wikipédia !

De deux choses l’ une:

– où il est vraiment nul avec les chiffres, et il n’ a rien à foutre là où il est, à s’ engraisser sur notre dos

– où il est malhonnête, et et il n’ a rien à foutre non plus là où il est, à s’ engraisser sur notre dos.

Dans les deux cas il doit démissionner. Mais, a-t-il proclamé les yeux dans les yeux: je ne veux pas que quiconque doute de mon honnêteté !

Eh bien tu vois, je doute, ma couille, je doute …

lenonce