Najat Vallaud-Belkacem: ministre de l’Éducation Nationale des Blédards

Pendant que l’ ensemble de la classe politique se ridiculise avec ce débat inepte sur la déchéance de nationalité, la petite Najat, cette Attila souriante comme la dépeint Jean d’ Ormesson, trace sa route de mise à niveau de l’ école française.

Les enfants issus de l’immigration, principalement ceux de l’immigration maghrébine, ont du mal à réussir à l’école de la République ? Pas de problème.Celle-ci, bonne mère, va se mettre à leur niveau: suppression des classes bi-langues, exit le latin et le grec, enseignement de l’ islam, et maintenant simplification de cette orthographe insupportable qui fait chier tout le monde.

La ministre a bien compris l’ enjeu. La France accueille de plus en plus d’ étrangers, et notamment de pays arabo-musulmans, il faut leur donner un minimum d’ éducation pour qu’ ils arrivent à acheter leur viande hallal et qu’ ils ne se perdent pas en allant à la mosquée.

Je peux dire une horreur ? Je ne crois pas qu’ une personne d’ origine étrangère puisse être ministre de la République. Je ne supportais pas qu’ Eva Joly, avec son accent insupportable, soit candidate à la présidence. Je ne supporte pas plus qu’ une marocaine, fût-elle aussi française, s’ occupe de l’ éducation des petits français.

lenonce

PS: lire ICI la lettre ouverte de Jean-Michel Lamblin. Tout est dit.