Intervilles en Libye: suite

Dans tout jeu il faut des couleurs pour distinguer les deux équipes. Le vert étant déjà pris par celle du capitaine Mamar, les rebelles ont choisi le rose vif, principalement pour éviter de se faire bomber la tronche par leurs amis de l' atlantique.

Lybie 
Donc, rectificatif à la note d' hier. L' équipe des rebelles fait toujours des allers-retours en pick-up, mais peints en rose, et en criant " Nikpa Monq ". Pourvu qu' ils n'attirent pas les oiseaux pique-tête !

En ce moment, il y a vraiment des informations que je suis obligé d' examiner à deux fois pour vérifier que ce ne sont pas des blagues. On parlera bientôt du programme du péesse …

lenonce