Palmarès du festival de Kahn

Dsk La palme d' or revient incontestablement à Dominique pour son court métrage (30 minutes) subversif: " Comment le FMI a baisé l' Afrique ". Le réalisateur n' a pas hésité à payer de sa personne pour illustrer ce conte moderne, empreint d' un symbolisme violent, censé illustrer l' asservissement des pays du sud aux puissances de l' argent septentrionnales. L' ensemble est assez bien réussi, dommage que l' actrice principale ait l' air si peu pénétrée … C' est bien simple, on jurerait qu' elle n' approuve pas le scénario. Un comble !

 

Jean-francois-kahn_52 Le prix spécial du jury revient à Jean-François, attribué à l' unanimité pour cette tirade appelée à devenir culte chez nos amis violeurs ancillaires: «Je suis certain, pratiquement certain qu’il n’y a pas eu une tentative violente de viol. J’en suis certain, je connais le personnage. Qu’il y ait une imprudence, un troussage de domestique, ce n’est pas bien…». Souvenons-nous de certains titres de son journal, Marianne, le média incontournable que les incontinents fécaux s' arrachent : "Sarkozy est-il fou ?" ou bien "Sarkozy, le voyou de la République" qui montrent que l' homme a le jugement mesuré et un flair infaillible.

JFK s' explique ( lire ici ) en terminant par cette phrase, qui prouve définitivement que l' homme a le sens de la formule: " J’ai rarement vécu une telle déchirure intérieure ". Coincidence, c' est à peu près mot pour mot ce qu' aurait prononcé l' actrice sus-mentionnée à l' issue de la projection !

lenonce