Il n’ y a plus d’ otages français dans le monde !

C' est en effet ce que l' on pourrait croire à regarder les journaux télévisés toutes chaines confondues.

J' avais beau m' y attendre, je ne pensais pas que cela arriverait si vite, et que personne ne relèverait cette belle fumiasserie journalistique.

Vite, c' est à dire dés le lendemain de la libération de ces deux couillons aux noms imprononçables, Guêpière et Tapovier, je crois, dont on nous a infligé les photos et le décompte nasacien à la fin de chaque JT, a disparue la petite phrase, ajoutée par le présentateur ou la présentatrice pour esquiver le soupçon de corporatisme, " ne les oublions pas, ainsi que les autres otages français dans le monde ".

Et maintenant, wallou, d' après ce que j' ai pu constater, vous me corrigez si je me trompe, je suis prêt à faire amende honorable.

Il reste donc 9 otages: quatre au Sahel, trois au Yémen, un en Somalie et un soldat franco-israélien à Gaza. ( lire ici )

Ne les oublions pas !

lenonce