Le terroriste du FNAR votait Besancenot !

Le postier, bras armé du Front National Anti Radar dont il est, semble-t-il, le seul membre, vient d’ être mis en examen pour " association de malfaiteurs en relations avec une entreprise terroriste ". Il avait détruit plusieurs radars en 2007 et 2008 dans la région parisienne, avant de se faire péter avec ses propres explosifs. Source Le Figaro

Son avocat, visiblement aussi abruti que son client, a déclaré qu’ il n’ était pas d’ extrême droite. Pourquoi le serait-il, d’ ailleurs ? A cause du terme " Front National " dans le nom grotesque de son logo ? Le Front National parti politique aurait-il pris position contre les radars automatiques ? Que nenni. Ce qui n’ empêchera pas Me Gonzales de Gaspard, en brillant membre de la basoche, de rajouter qu’ il (son client) avait voté Besancenot puis Royal. Si vous comprenez le raisonnement, et ce qu’ il essaie de démontrer, c’ est que vous êtes très fort.

J’ ai une autre explication: voter à l’ extrême gauche prédispose aux actions terroristes !

lenonce