Quand l’ écureuil vous le met jusqu’ aux noisettes

Dans la tourmente financière actuelle, on entend régulièrement les cocoricoteurs forcenés brailler que le sérieux des banques françaises nous met à l’ abri de ce genre de problèmes. Ci-dessous deux preuves du contraire.

Dans les années 2001-2002, la Caisse d’ Epargne a fourgué des FCP joliment appelés Doubl’O Monde. La publicité de la CE promettait le doublement du capital, lui-même garanti, en 6 ans, la valeur du fonds étant basée sur la côte de 12 valeurs, fleurons supposés de la bourse. Au bout des 6 ans, le doublement du capital est acquis, à moins que, et là réside l’ arnaque, une seule des actions ait baissé de 40 %.

A terme, aucun des 6 fonds de ce type n’ a atteint son objectif ! Les épargnants floués ont récupéré leur capital, mais amputé des droits d’entrée et des frais de gestion annuels. Ils ont aussi appris que leur argent n’ était nullement investi dans les " fleurons de la bourse ", dont les côtes ne servaient qu’ à calculer la valeur liquidative. Pire, en creusant bien, ils ont constaté que certaines de ces actions baissaient de 40 % dans les semaines précédant l’ échéance, pour mystérieusement remonter après ! 200 000 personnes ont ainsi été grugées ! Voir ici le site du collectif Lagardère, créé pour tenter d’ obtenir réparation.

Autre exemple. Un mien ami, détenteur d’ un compte chez Natixis, banque issue du rapprochement entre la Caisse d’ Epargne (toujours elle) et la Banque Populaire, a reçu il y a quelques jours un coup de fil de son banquier qui, ayant constaté qu’ il avait quelques picaillons sur son compte, se proposait de lui emprunter cet argent contre versement d’ intérêts, en précisant : " Ne vous inquiétez pas, vous ne risquez rien !". Bien sûr, pourquoi s’ inquiéter quand votre banquier racle les fonds de tiroir comme un clodo cherchant un dernier cent dans son fond de culotte troué ! Le 18 janvier, l’action Natixis valait 13.36 euros, elle vaut aujourd’hui 2.68 euros. Pourquoi s’ inquiéter en effet …

Continuons de donner des leçons: en cela nous sommes imbattables !

lenonce