France Info ostensiblement contre la réforme DARCOS.

Tous les matins France Désinfo  assène ses vérités concernant l’état actuel de l’enseignement en France.  Bien entendu ce média est tout à fait hostile à la réforme DARCOS et il le démontre quotidiennement avec une partialité effarante sur une chaine de radio publique.

Ce matin cela portait sur le non remplacement de profs dans une bourgade perdue du nord de la France avec le début de la rubrique du style «  dans la ville de CHMUTTZ il vaut mieux que le professeur d’anglais soit en bonne santé car, s’il tombe malade, il n’est pas remplacé. » Il s’en suit une succession de syndiqués, de parents d’élèves, de lycéens particulièrement remontés contre la réforme qui viennent expliquer l’horreur dans laquelle nous tombons et surtout le manque de moyens.

Tous les matins c’est ainsi.

Pourquoi n’entendons nous pas l’autre version, pour ce qui concerne cette « scie » du manque de moyens, qui est que c’est en France où les dépenses d’éducation sont les plus élevées…et surtout que c’est également en France où les résultats (performance PISA) sont les plus médiocres.

Pourquoi n’entendons nous pas ces chiffres qui disent qu’en France il y a 1 prof pour 12 élèves (c’est mieux que la moyenne de l’OCDE). On est meilleur  que le Royaume Uni (14,1), que l’Allemagne (15,1) et que les Pays-Bas (16,2).

Pourquoi n’entendons nous pas un journaliste commenter ce fait avéré qui est que 8,5% des élèves de 15 ans savent à peine lire ? Une enquête internationale de 2006 a placé la France au 24e rang au niveau de la compréhension de l’écrit dans un programme conçu par l’OCDE.

Enfin il serait bon de rappeler que les enseignants en sont à 33 grèves en 8 ans, soit une grève tous les trois mois.

DARCOS a une bonne réforme. Il faut qu’il la mène à son terme. C’est vital pour notre avenir.

Et après la réforme de l'enseignement, celle des médias…!

 

 

 Géronte d'Allauch