Portrait d’ une menteuse

Les masques tombent. Des deux cotés.

On décrivait Sarkozy hégémonique, on découvre un Président réalisant une ouverture politique inédite dans l’ histoire de la cinquième République.

Royal se présentait comme l’ incarnation d’ une nouvelle morale politique, l’ordre juste. On découvre une menteuse. Elle a menti sur son couple, ce qui est grave dans la mesure ou ce couple n’ appartenait pas à la sphère privée. Elle a menti sur son Pacte Présidentiel, qu’ elle ne manquait pas de faire applaudir, à chaque meeting, par des militants bernés. Et ces mensonges ne portent pas sur des détails: le SMIC à 1500 euros et la généralisation des 35 heures, rien que ça ! Elle a martelé ces propositions pendant des mois, et avoue hier, tranquillement, que celles-ci n’ étaient pas crédibles ! Mais de qui se moque madame Royal ?

Oui, vraiment, nous avons échappé au pire. Et si la menteuse s’ empare du péesse, alors on est tranquille pour dix ans …

Lenonce