Accueil » Humeur » Festival de la connerie à Avignon

Festival de la connerie à Avignon

Une jeune femme poursuivie pour avoir embrassé une "oeuvre" , toile d’un blanc immaculé de trois mètres sur deux (mais évaluée, quand même, à deux millions d’euros), y laissant une trace indélébile de rouge à lèvres.

On peut à juste titre se demander qui, dans cette histoire, est le plus con:

– le supposé artiste, Cy Twombly, qui s’est dit effondré (au vu de l’évaluation de sa toile, il n’est peut-être pas le gagnant…).

– la vandale, soi-disant artiste elle-aussi, qui dit avoir agi sous le choc de la vue de l’oeuvre en question.

– le commissaire de l’exposition, qui a qualifié de viol cet acte d’une grande stupidité: " Attends, Eric (il s’appelle Eric Mézil), on va t’enculer, et tu vas pouvoir faire la différence avec une trace de rouge à lèvres ", a-t-on envie de lui sussurer à l’oreille!

Moi je vote pour le troisième, et vous ?

Lenonce

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s