DSK n’est pas celui qu’hongrois !

2d1635e29d1411ddb3b44cade4e6afe6_2 Une bonne affaire de cul et de favoritisme comme on les aime surtout quand elle touche le camp des donneurs de leçons, j’ai cité le camp de la gauche.

Il semblerait que notre DSK national, lassé de la Sinclair, serait allé conter fleurette (et plus car affinités) à une certaine Piroska NAGY d’origine Hongroise ancienne employée du FMI. Amoureux fou notre rose directeur a échangé quelques courriels avec la belle et, bien entendu, le mari de celle-ci est tombé dessus…Ce dernier, Mario BLEJER, économiste argentin réputé et également ancien employé du FMI, n’a pas trop apprécié et l’affaire est sortie de l’ombre. Du coup une enquête a été réclamée par le représentant de l’Egypte (sous les conseils de la Russie et des USA) pour voir si Dominique Strauss-Kahn a fait preuve de favoritisme à l’égard de Piroska Nagy au FMI.
L’enquête doit aussi permettre de déterminer si les émoluments touchés par l’économiste hongroise à son départ de l’institution était ou non excessifs par rapport à sa position hiérarchique.

Notre DSK a beau nier l’acte de favoritisme, il est vraiment dans la panade pour une banale histoire de cul.

Oserai-je conclure en disant que cela confirme que ce sont vraiment les bourses qui dirigent le monde ?

Géronte d’Allauch

Le conseil de LENONCE : dépensez vos économies…

<!–
/* Font Definitions */
@font-face
{font-family:Verdana;
panose-1:2 11 6 4 3 5 4 4 2 4;
mso-font-charset:0;
mso-generic-font-family:swiss;
mso-font-pitch:variable;
mso-font-signature:536871559 0 0 0 415 0;}
/* Style Definitions */
p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal
{mso-style-parent:"";
margin:0cm;
margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:12.0pt;
font-family:"Times New Roman";
mso-fareast-font-family:"Times New Roman";}
p
{mso-margin-top-alt:auto;
margin-right:0cm;
mso-margin-bottom-alt:auto;
margin-left:0cm;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:12.0pt;
font-family:"Times New Roman";
mso-fareast-font-family:"Times New Roman";}
@page Section1
{size:612.0pt 792.0pt;
margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt;
mso-header-margin:36.0pt;
mso-footer-margin:36.0pt;
mso-paper-source:0;}
div.Section1
{page:Section1;}
–>

J’avais noté,
il y a déjà très longtemps, une citation d’Anthony HOPE, auteur britannique
(1863-1933) peu connu chez nous.

Les
mouvements des bourses de ces derniers jours et le désespoir de l’épargnant
(qui, de toutes manières, mourra trop riche) m’incitent à leur livrer LA
citation dont ils feront, j’en suis certain, un très bon usage.

" Economiser,
c’est se passer de ce que l’on désire pour le cas où l’on désirerait un jour
quelque chose que l’on ne désirera sans doute jamais
".

Voilà….faites
en bon usage et prenez du plaisir.

Géronte
d’Allauch