LA SNCF SE FOUT DU CLIENT…

Img_3

On le savait depuis longtemps que la SNCF avait une approche médiocre du client que sa situation monopolistique lui permettait de ne pas remettre en cause. Je viens, une fois de plus, d'en faire l'amère expérience.

Je prends régulièrement le TGV pour aller me perdre dans la capitale et j'ai souscrit, pour cela, un abonnement (coupon fréquence) qui coute la modeste somme de 894,20 euros par an. J'avais également pris la carte GRAND VOYAGEUR proposée par la SNCF (gratuite) qui me permettait de cumuler des s'miles…et donc d'avoir des voyages gratuits. Et j'en avais, des s'miles sur mon compte grand voyageur…l'équivalent de plusieurs A/R gratuits sur PARIS en 1er classe.

Il y a peu, désireux de l'utiliser, je me suis rendu compte que le compte s'miles était entièrement vide. Après renseignement, il y avait, sur ma carte GRAND VOYAGEUR offerte, une date de validité (avril 2009). Bien entendu aucun rappel de la part de la SNCF pour la renouveler (elle coute, au renouvellement, 10€ par an !)…résultat des courses, j'ai perdu l'intégralité des s'miles et, depuis avril, mes nombreux voyages ne m'ont donné droit à aucun s'mile supplémentaire.

Voilà comment la SNCF prend allègrement ses bons clients pour des cons; clients doublement baisés. Une fois comme client et une fois comme contribuable. Car en plus, les nuls, ils affichent des déficits records (-496 millions d'euros sur les 6 premiers mois de l'année). Et je ne parle même pas de la branche fret où les pertes attendues pour 2009 sont de l'ordre de 600 millions d'euros. Je vous rappelle enfin, si cela vous avait échappé, que l'état va investir, dans le gouffre financier qu'est la branche fret, 7 milliards d'euros.

Putain, vivement que leur monopole explose…

Géronte….très, très remonté contre la SNCF !