Les valeurs ? Quelles valeurs ?

Hier soir j'ai assisté, effaré, à ce que Canal plus peut sécréter de plus ignoble comme idéologie boboissime.

Hier soir donc, dans l'émission "le grand journal", magnifiquement dirigée par un expert en bobo rose (Michel DENIZOT) nous avons pu assister à une exceptionnelle prestation de l'empereur des bobos, j'ai cité Frédéric BEIGBEDER.

Celui-ci racontait les exactions de la police dans ce pays notamment depuis qu'il était dirigé par SARKO qui le transforme, petit à petit, en pays avec une mauvaise mentalité sécuritaire. Rendez-vous compte…il en a été lui même la victime. En effet, un soir, vers 3 heures du matin, alors qu'il se bourrait le pif de coke sur le capot d'une voiture, une patrouille passant par là l'a interpellé. Voir l'article ici.

Et, juste avant que je ne change de chaine pris d'une grosse colère, on pouvait voir tout le plateau l'écouter avec des petits sourires en coin qui validaient le fait que, dans ce pays, les libertés essentielles n'étaient plus garanties.

C'est juste insupportable.

Géronte

La mouche et le banquier.

La différence entre une mouche et un banquier ? La mouche s'arrête de voler de temps en temps.

Le Crédit Agricole a développé une machine extraordinaire à faire du fric. Il vient de lancer un produit d'assurance qui s'appelle SECURICOMPTE. Il est destiné à assurer les moyens de paiement de ses clients (carte bancaire et chéquier). Ce produit a été souscrit par une dizaine de millions de souscripteurs qui ont versé 194,5 millions d'euros de cotisations. La banque a eu à faire face à 8 millions d'euros de sinistres…elle a donc réalisé un bénéfice de 186 millions d'euros.

Cette assurance permet aux clients de racheter la franchise de 150 euros en cas d'usage frauduleux de leur carte, moyennant une cotisation de 2 euros par mois en moyenne. Les assurés toucheront donc un maximum de 150 euros en cas de sinistre. Au delà de ce plafond, les clients sont indemnisés par le GIE Cartes Bancaires qui regroupe toutes les banques de la place.

La plupart des banques proposent des assurances similaires mais, normalement, le total des cotisations doit se rapprocher de celui des sinistres plus les frais. Le vrai montant de la police d'assurance devrait être de…0,10 euros et non de 2 euros.

Sur ce produit le Crédit Agricole dégage une marge de 95%. Qui dit mieux ?

Le cabinet d'études Xerfi, en 2007, évaluait à 1 milliard d'euros de cotisations le montant récolté par les banques sur l'assurance des moyens de paiement.

La crise ? Elle ne passera pas par moi…me disait encore récemment mon banquier !

Géronte