Délivrance: le livre

couv rivireTout le monde connait le film prodigieux de Jonh Borman, qui, bien au-delà des scènes du banjo et du viol, interroge l’homme sur sa place dans la société. Mais « Délivrance » est d’abord le premier roman de James Dickey, publié en 1970, et sorti en France en 2013 par le remarquable éditeur Gallmeister.

Si on ne vous l’ a pas offert pour les fêtes, achetez-le et descendez les rapides avec Lewis, Ed, Drew et Bobby: vous allez vous régaler, même si vous connaissez la fin. Et puis d’ abord, connaissez-vous vraiment la fin? Le film est profondément respectueux du livre, mais la fin pose des questions auxquelles l’ un et l’ autre ne répondent pas de façon vraiment similaire …

Au-delà de ce livre, collectionnez les titres de cet éditeur, vous ne serez jamais déçu. Tout le monde connait les mythiques « Gang de la clé à mollette » ou « Itinéraire d’ un pêcheur à la mouche », je vous recommande deux autres titres:

– le très beau Indian creek, de Pete Fromm, et surtout

– le terrifiant Sukkwan island, de David Vann, un uppercut à l’ estomac, qui vient d’ être mis en bd (je ne connais pas) et qui a été, pour moi, un véritable séisme littéraire.

Allez, de bonnes lectures pour 2015, bises à toutes et à tous,

lenonce

Petit supplément pour le premier de l’ an: le shérif du film, c’ est l’ auteur, James Dickey !