Les nominés pour le prix LENONCE 2009 sont…

Suite à une demande de notre grincheux Grincheux, voici les nominés. Pour mémoire, ce prix a été créé le 9 décembre 2008.

Le premier à être nominé fut le sénateur Philippe MARINI qui, en pleine crise financière, voulait faire une loi permettant à ceux qui avaient perdu de l'argent en bourse de déduire les moins values. Lire ICI.

Le second est un homme d"église. C'est Monseigneur José Cardoso Sobrinho qui a excommunié la mère d'une fillette de 9 ans qui, violée par son beau-père, était tombée enceinte. Elle portait des jumeaux. Le Monseigneur a tout de même oublié d'excommunier le violeur. Lire ICI.

Le toisième l'a été le 31 mars. Il s'agit du procureur Jean-Pierre ALACCHI, celui qui avait mis en examen un brave instituteur qui avait dit à un jeune élève exhibitionniste qui sortait sa bistouquette "je coupe tout ce qui dépasse"…Lire ICI.

Notre quatrième est le très international Ban Ki Moon, brillant secrétaire général de l'ONU, qui, pour inaugurer la conférence de Durban II par un "dialogue de haut niveau" n'a pas trouvé mieux que de confier à Ahmadinejad l'honneur de le faire. Lire ICI.

Le cinquième n'est pas un individu mais un organisme : La RATP. La régie avait en effet décidé de supprimer, sur les affiches d'une exposition TATI, la pipe du génial acteur/réalisateur afin de rester dans le politiquement correct de la chasse aux fumeurs. Lire ICI.

Pour les suivants, il y en a deux. L'impayable BALKANY (impayable car très très couteux pour le contribuable) et son voisin et adversaire CATOIRE. En effet, il se sont débrouillés, tous les deux, pour mettre des sens interdits contradictoires qui rendaient authentiques le sketch de R.DEVOS. Lire ICI.

La dernière est notre Edwige ANTIER qui veut légiférer sur l'interdiction de la fessée. Lire ICI.

Voilà. Nous avons tout de même été sévères sur la sélection, mais, comme vous le savez, il faut distribuer le mépris avec parcimonie en raison du grand nombre de nécessiteux.

Géronte