France Inter infectée par Philippe Val

Voilà c' est fait.

Ce que je craignais (lire ici) est arrivé: Philippe Val est nommé à la tête de France Inter.

Val france inter Une nomination qui réussit à déplaire à tout le monde, et qui pose la question suivante: n' est-il pas contre-productif de soulever autant de critiques en faisant nommer un individu qui n' est même pas de son bord ? Vous avez 2 heures, monsieur le Président, pour traiter le sujet !

La bordille étant une espèce supportant mal la concurrence et volontiers solitaire, Daniel Mermet, Sinéphile reconnu, a déjà souhaité une bienvenue plus qu' ironique à son futur patron …

Où alors …

Bon sang, mais c' est bien sûr !

La nomination de Val à France Inter, c' est comme ensemencer une boite de Pétri avec de l' entérocoque faecalis: ça sert à foutre la merde !

Trop fort Nicolas !

lenonce