Lenonce dénonce la pendaison…

…des Pères Noêl sur les façades des maisons.

Noêl, après avoir déserté les coeurs et les esprits, s’ exprime de la façon la plus vulgaire qui soit, dans cette mascarade de poupées pendues un peu partout, dans des postures souvent ridicules.

Ceci au mépris de la réalité historique. Le Père Noêl n’ a jamais escaladé les façades, comme le font les jeunes gens en mal de désossage de vieille dame: le Père Noêl passe par la cheminée, bien sûr !

Lenonce