Martine a voulu se couvrir de gloire…elle s’est couverte de ridicule !

Elle se voyait déjà en haut de l'affiche, la bouffie de Lille que le péesse, dans un moment d'aberration n'appartenant qu'à lui, a placé à sa tête. Peinant à rassembler autour d'elle les différents courants (fabiusiens, royalistes, hollandais…j'en passe et de meilleurs) elle comptait faire un coup médiatique en regroupant les masses roses au Zénith. Le thème choisi, très à la mode (défense des libertés individuelles) devait, c'était certain, remplir la salle de militants en folie dénonçant la politique de l'immonde Sarko.

Bravitude solitude Patatras…entre 1.000 et 1.500 personnes pour la bouffie (contre 4.000 pour la jobastre du Poitou). 0-1, balle au centre…

Martine vient de le prouver de manière éclatante, c'est vraiment une femme du passé. Mais y a t'il des gens d'avenir dans ce parti complètement ringardisé ?

Géronte d'Allauch