Mieux que la grève, la grève virtuelle…

Depuis quelques jours les médias et les syndicats nous annoncent une importante grève de la SNCF prévue du mardi 18 novembre 20h00 au jeudi 20 novembre à 8h00.

En conséquence de quoi les tributaires de ce type de transport qui tentent, contre vents et marées, d’aller travailler dans la capitale pour gagner de quoi payer leurs impôts, annulent tous leurs rendez-vous, l’hôtel etc….

La grève est annulée au dernier moment….mais le bordel occasionné par l’annonce, lui, subsiste.

Cette manière de faire est géniale. Vous déposez un préavis de grève, vous faites en sorte que les médias en parlent beaucoup et, au dernier moment, vous annulez la grève. Vous avez ainsi réussi à foutre le bordel sans qu’un seul euro ne soit prélevé sur votre salaire.

Trop forts les syndicats….

Je les hais.

Géronte d’Allauch