La Chine commence la partie d’échec.

Tranquillement l'Empire du milieu continue sa politique destinée à ostraciser le Dalaï Lama et à diviser les occidentaux sur une question somme toute secondaire dans le devenir de l'humanité.

La dernière affaire concerne notre hyperactif président qui est encore président de l'UE. Lors d'un déplacement en Pologne il doit rencontrer, le 6 décembre, le Dalaï Lama à l'occasion d'une réunion de Prix Nobel organisée à Gdansk.

Fureur de Pékin qui indique que "Les autorités chinoises ont fait part à l'Union européenne de leur décision de demander le report du XIe Sommet Union européenne-Chine, prévu pour se tenir le 1er décembre prochain".

Pour analyser cette décision qualifiée de spectaculaire par François Godement, spécialiste de la Chine à sciences po Paris, il faut, je crois, sortir du folklore que nous avons connu notamment lors des JO et ne pas lire les commentaires "copiés/collés" de l'ensemble de nos journaleux nationaux.

François Godement rappelle que les Chinois n'ont jamais réagi ainsi à l'égard de G.BUSH alors même qu'il a rencontré plusieurs fois le Dalai Lama. En fait ils "traitent les Européens comme des voisins de la Chine" et leur "mettent la pression". D'autant que, côté européen, "c'est la désunion totale sur le Tibet, et la Chine en est parfaitement consciente".

La Chine arrive à un tournant de son développement économique qui ne pourra absolument pas se faire sans l'occident comme le souligne un article pris dans un blog spécialisé. " Le même mois d'octobre la Chine a d'ailleurs enregistré un nouvel excédent commercial record, de 35,24 milliards de dollars (+29,9% en glissement annuel) sur fond d'importations en ralentissement. Pékin s'inquiète désormais des répercussions de la crise économique internationale et d'une demande en baisse des nations occidentales, sur son économie très dépendante des exportations. Les autorités ont déjà attribué à la situation internationale le ralentissement de la croissance, tombée à 9% au troisième trimestre, son plus bas niveau trimestriel en cinq ans. Les analystes estiment que pour maintenir le niveau actuel de l'emploi la croissance du produit intérieur brut de ne peut être inférieure à 8%, voire davantage. A noter par ailleurs que les annonces de fermetures d'usines dans le sud et l'est manufacturiers du pays se sont multipliées ces dernières semaines."

La Chine a donc vitalement besoin de nous et elle va agir sur tous les fronts comme prédateur économique.

J'ai pris dans un blog l'appréciation suivante (sans nuances) qui peut tout de même alimenter nos réflexions :

" Demain, avec un tiers de la finance mondiale, ils achèteront les derniers fleurons d'Europe et des Usa. Ils auront les moyens d'acheter les industries moribondes et même les meilleurs terrains producteur de blé car la population chinoise améliorant sont niveau de vie, se reproduira plus vite et fera plus d'enfants.
Le danger de la multiplication des humains vient de l'espace vital tant au niveau de territoires mais de besoin en produits alimentaires de base croissants qui peuvent provoquer une inflation voire d'énormes spéculations dans les pays producteurs. Le pain et le lait demain pourront couter trés cher !
Il faut arrêter ces nouveaux mongols et leurs atilas économiques, car la naissance d'un milliardaire par heure est le reflet, non pas d'une puissance qui s'éveille, mais d'une puissance qui peut nuire demain au reste du monde !
Ces gens là sont elevés à la façon militaire, vivent avec une idéologie militaire et les patrons sont des militaires !
Ils ont déjà acheté un tier de l'acier mondial. Savez vous que demain si ces gens là achetent 80% de l'acier mondial au mieux vous devrez acheter leurs voitures dangereuses au prix qu'ils veulent mais au pire, ils auront assez d'acier pour envahir le monde avec des armes légères et une guerre rapide comme la fait Hitler, et ni l'Europe ni les Usa n'auraient assez d'acier pour se défendre!
Protégeons nos matières premières ! car demain nous pourrions être des esclaves de ces gens. Souvenez vous des Huns qui atteignirent paris depuis la Mongolie !"

Ok c'est sans nuance…ça fait froid dans le dos mais ce n'est pas complètement idiot. Il faut se placer dans le contexte économique actuel avec une crise internationale énorme qui débute et qui va chambouler totalement le capitalisme mondial et les lois du marché.

Pour rajouter matière à votre réflexion je vous livre une petite information prise dans l'EXPRESS :

"Bank of China entre au capital de Rothschild : C'est le premier accord capitalistique entre une grande banque chinoise et une banque de l'Eurozone. En achetant 20% du capital de La Compagnie financière de Rothschild, Bank of China espère développer ses activités de gestion d'actifs en s'appuyant sur l'expertise du groupe français, qui accède en echange à un puissant réseau de distribution en Chine."

Il faut savoir que Rothschild est une banque en parfaite santé qui avait programmé, bien avant les crises financières, ce mariage.

Alors l'histoire du Dalaï Lama n'est, à mon sens, que le début de la formidable partie d'échec que la Chine est obligée de jouer avec l'Occident. Elle avance un soldat, pièce de peu de valeur, mais qui peut avoir un impact décisif sur la fin de la partie.

Aurons nous de meilleurs joueurs qu'eux ? That's the question…

Géronte d'Allauch