Manuel Valls: un chien andalou !

Manuel et ségoIl a été formidable ces jours derniers, notre espingouin d' importation. Quelle virilité dans ses interventions, quelle arrogance dans ses propos, quelle véhémence dans ses diatribes !

"Un déni de justice", "Nous irons devant les tribunaux", "Ségolène a gagné". On l' imagine, jaillissant de sa Seat Ibiza tunée, l' oeil noir et le cheveu gominé, la chemise ouverte sur un maquis de poils d' où émerge une tête de christ en or 22 cts.

Ah, il doit en avoir une belle, de paire de roronés, le Manuel (à faire pâlir diablotine…), et entièrement au service de sa blanche dulcinée. L' alliance du Poitou et de la Galice, de la vache et du taureau, du beurre et du chorizo …

Et puis dès l' annonce des résultats définitifs, plus rien. Le roquet aboie, mais ne mord pas. Jouant le rôle du bouffon, qui dit ce que ne s' abaisse pas à dire sa seigneurie, il est rentré dans sa niche. Peut-être sa maîtresse, pour libérer cette trop grande pression due à un excès de testostérone, lui aura-t-elle prodigué une petite gâterie ? Peut-être se sera-t-il laissé faire, couché sur le dos les jambes en l'air, l' oeil vitreux et la langue pendante ?

Elle est rosse mais elle n' est pas chienne, Ségo, n' est-ce pas ?

lenonce

Martine et Ségolène sont sur un bateau…Ségolène tombe à l’eau. Qui l’a poussée ?

38ACTT_2439878_1_20080920_apx_470__w_ouestfrance_    501991 

La POULIDOR de la politique vient, une fois de plus, de perdre une élection. Mais si vous l'écoutez, elle fait comme si elle l'avait gagnée. Ségolène ne perd jamais puisqu'elle a décidé qu'elle gagnait tout le temps !

Je n'aime pas Martine, la Dame des 35 heures qui a durablement modifié le rapport de beaucoup de Français au travail. J'aime encore moins Ségolène qui, à mon sens, est ce que la politique peut générer de pire. Je suis donc satisfait que Martine prenne la tête du PS. incroyable, non ?

Géronte d'Allauch